[Conférence] PhyloAlps, un projet fou sur la flore alpine

Sébastien Lavergne

La flore de l’arc alpin compte parmi les mieux connues au monde car elle a fait l’objet d’un inventaire systématique méticuleux et d’une cartographie détaillée. Pourtant l’étude de cette flore pose encore de nombreuses questions en matières d’écologie et de biologie fondamentale. En 2009, le laboratoire d’écologie alpine et le jardin du Lautaret se sont lancés un pari un peu fou, celui de séquencer les génomes des 4 500 taxons de plantes à fleurs de l’arc alpin. Dix ans plus tard, c’est avec l’aide d’un consortium international de laboratoires dont le Génoscope d’Evry, des parcs nationaux et des conservatoires botaniques, que cet objectif est sur le point d’être réalisé.

Sébastien Lavergne , est chargé de recherche au laboratoire d’écologie alpine (Université Grenoble Alpes, CNRS, Université Savoie Mont‑blanc). Il s’intéresse aux mécanismes responsables de l’évolution des espèces, permettant ainsi de mieux comprendre la structuration des communautés naturelles et des écosystèmes.

Infos pratiques

- Lieux  : Jardin du Lautaret (col du Lautaret)
- Gratuit
- consulter le programme complet de la saison