Conférences enregistrées (podcasts)

Conférences, documentaires...


L’univers des exoplanètes

par Anne-Marie Lagrange (IPAG) & Jean Schneider, le 14 octobre 2013, dans l’émission Continent Sciences sur France Culture.

En octobre 1995, Michel Mayor et Didier Queloz, astrophysiciens suisses, travaillant à l’Observatoire de Haute-Provence, annoncent la découverte d’une planète géante autour de l’étoile dite 51 Pégase. C’est la première exoplanète, ou planète extrasolaire, ainsi que l’on désigne les planètes en orbite hors du Système solaire. Ce nouveau bestiaire cosmique est d’une grande variété. Depuis bientôt 20 ans, c’est au nombre de plus de 900 que de tels objets célestes ont, ainsi, considérablement élargi notre vision (...)

Lire la suite

La formation des étoiles et des planètes

par Anne-Marie Lagrange (IPAG), le 6 avril 2012, dans le cadre des Midisciences

Une conférence grand public proposée aux Grenoblois, dans le cadre d’un colloque international sur le satellite Herschel, à l’Office de tourisme de Grenoble : programme de la conférence
Une synthèse des résultats obtenus sur la détection des exoplanètes et de ce qu’ils nous apprennent sur la formation des planètes.
Anne-Marie Lagrange, astrophysicienne et directrice de recherche CNRS à l’Institut de planétologie et d’astrophysique de Grenoble a reçu le prix 2011 de la « Femme scientifique de l’année ». (...)

Lire la suite

Plus vite que la vitesse de la lumière : la physique d’Einstein aux prises avec les neutrinos ?

par Gilles Henri (IPAG), le 17 novembre 2011, dans le cadre des Midisciences

D’après les résultats de l’expérience OPERA, les neutrinos pourraient se déplacer plus rapidement que la vitesse de la lumière. Mais que sait-on des neutrinos ? En quoi consiste l’expérience OPERA ? La vitesse de la lumière est-elle vraiment dépassée ? Sinon, y a-t-il d’autres explications ? Dominique Duchesneau (Laboratoire d’Annecy-le-Vieux de Physique des Particules), Jacques Marteau (Institut de Physique Nucléaire de Lyon) et Gilles Henri (Laboratoire d’Astrophysique de l’Observatoire de Grenoble) (...)

Lire la suite

L’idéal géométrique des systèmes du Monde

par Xavier Delfosse (IPAG), le 7 juillet 2011, dans le cadre du Collège de l’École Doctorale

L’idéal géométrique des systèmes du Monde : des cercles aux épicycles ou quand un paradigme se transforme en dogme Partant du principe qu’aucune qualité sensible n’est une réalité en soi, car changeante (un objet chaud deviendra froid ; quelle est sa réalité en soi : chaud ou froid ? ), Platon et Aristote cherchent ce que peut être la réalité cachée et stable derrière les apparences trompeuses. Ainsi pour Platon la réalité, l’idée à l’origine du monde est « beauté, proportion et vérité ». Cette signification (...)

Lire la suite
0 | 10 | 20 | 30