Suivi quantitatif de l’érosion de versants instables par photogrammétrie et traitement d’images

• Laboratoire(s) de rattachement : ISTERRE
• Encadrants : Etienne REY, Denis JONGMANS, Eric LAROSE
• Contact : Etienne REY (etienne.rey univ-grenoble-alpes.fr)
• Lieu : ISTERRE, Grenoble, Equipe Risques
• Niveau de formation & prérequis : M2R, M2P, Ingénieur
• Mots clés : photogrammétrie, traitement images, automatisation, versant instable
• Indemnisation : forfaitaire

• Compétences recherchées : traitement d’images, informatique, génie logiciel

• Sujet :
L’équipe Géophysique des Risques et de l’Environnement (laboratoire ISTerre) instrumente différents mouvements de versant dans les Alpes du Nord afin de mieux en comprendre la dynamique et le comportement. Pour compléter ces installations et quantifier l’érosion de ces versants instables, nous souhaitons développer et automatiser des méthodes optiques de type suivi photogrammétrique et analyse d’image. Ces techniques reposent sur l’acquisition d’images à intervalles réguliers, télétransmises et archivées au laboratoire.

Ce stage vise à développer ou adapter des méthodologies existantes de traitement d’image (photogrammétrie, tracking…), avec l’objectif sous-jacent d’automatiser la chaine de traitement des données, dans une optique de surveillance. Des images et données réelles collectées sur un/des glissements de terrain régional(aux) serviront de base de travail.

Le stage peut comporter des missions sur le terrain dans les Alpes Franco-Suisses.

• Bibliographie :
* Chanut et al., 2017. Quantification des déplacements par la méthode PLaS – Application au glissement du Chambon (Isère). Revue Française de Géotechnique, 150, 4,
* Eltner et al., 2016, Image-based surface reconstruction in geomorphometry – merits, limits end developments. Earth Surface Dynamics, 4 359-389 (review)
* Gance et al., 2014 Target Detection and Tracking of moving objects for characterizing landslide displacements from time-lapse terrestrial optical images, Enginering Geology, 172, 26-40.