RENAG / GNSS Permanent

Objectifs

L’objectif de RENAG est de mettre en place et de maintenir sur le long terme un réseau de stations GNSS. Le réseau GNSS permanent RENAG couvre les régions tectoniquement actives du territoire de manière à mesurer en continu avec une précision millimétrique la déformation tectonique et à améliorer notre connaissance de l’aléa sismique. En corollaire, le réseau GPS permet de déterminer le taux de vapeur d’eau dans l’atmosphère (en couplage avec la météorologie) et les déformations provoquées par surcharge hydrologique, océanique et atmosphérique. Il réalise l’acquisition, le stockage, la validation, la distribution et analyse des données d’environ 80 stations universitaires françaises.

Implantations

Données mesurées

  • Observations de haute précision (±0.2 mm/an) de la déformation lente dans les Alpes sur une durée importante (10 à 20 ans).
  • Suivi de l’humidité troposphérique. Les réseaux GNSS permanents complètent une lacune persistante des observations météorologiques d’humidité, en particulier par l’assimilation des délais troposphériques GNSS dans le système de prévision opérationnel à Météo France (3D-VAR ALADIN et AROME, depuis décembre 2008).
  • Les observations sont effectuées avec des cadences de 30 secondes ou 1 seconde selon les sites, télémétrées, formatées et disséminées une fois par jour ou une fois par heure.

Implication de l’OSUG

ISTerre est responsable des sites des Alpes du Nord et, entre 2010 et 2017, du site national. Le but principal du réseau GNSS permanent de l’OSUG est la mesure de la déformation lente dans les Alpes, avec l’implémentation de 15 stations GNSSPermanent depuis 1998 dans les Alpes du Nord. Un deuxième objectif est le suivi de l’humidité troposphérique. Un troisième objectif est de fournir une référence stable pour des mesures locales (glissements de terrain, écoulement de glaciers, cadastre, géo-référencement,...).

Collaborations

Outre les collaborations avec les 7 autres observatoires et 9 laboratoires de recherche du RENAG, 6 stations de l’OSUG ont été implémentées dans le cadre d’un réseau géodésique transalpin, le réseau GAIN. Une station (MODA) est gérée aujourd’hui par le réseau Teria, partenaire du réseau RGP de l’IGN. Une grande partie des données des stations OSUG est disséminée également par le RGP. Une station (SJDV) contribue au réseau européen de référence EUREF. Le réseau national RENAG fournit 4 des 7 stations françaises appartenant au réseau mondial IGS et 7 des 25 stations françaises appartenant au réseau européen EUREF. Le RENAG est intégré dans l’infrastructure de recherche RESIF depuis 2010, et a une forte participation au volet GNSS du projet européen EPOS.

Site officiel RENAG

Coordination : Philippe VERNANT (OREME) | philippe.vernant[at]gm.univ-montp2.fr

Contact local : Andréa Walpersdorf (ISTerre/OSUG) | andrea.walpersdorf[at]univ-grenoble-alpes.fr
Anne Socquet (ISTerre/OSUG) anne.socquet[at]univ-grenoble-alpes.fr

OSU Partenaires : OCA | EOST | OMP | OPGC | OSUR | OSUNA | THETA

Crédit bandeau : RENAG-Alpes/OSUG