Réunion « Méthodes de caractérisation de la neige » - 08/03/2019

Cet atelier était dédié aux méthodes de caractérisation de la neige et a été l’occasion d’inaugurer le nouveau tomgraphe fonctionnant en chambre froide, dont l’acquisition a été notamment portée par le LabEx OSUG. Cinq présentations ont précédé l’introduction du tomographe.
Ont également été rajoutées sur cet espace deux présentations sur la même thématique présentées lors des journées « Glaciologie-Nivologie-Hydrologie de montagne » de la SHF les 22 et 22 mars 2017 et qui ont fait l’objet de discussions lors de la présente réunion.

Stratigraphie manuelle par P. Lapalus, M. Dumont et Y. Lejeune (CEN- Météo France)

Les sondages par battage et les coupes stratigraphiques sont utilisés depuis des décennies par Météo-France pour caractériser le manteau neigeux à des fins opérationnelles de prévision du risque d’avalanche mais aussi pour comprendre l’évolution du manteau neigeux à différentes échelles de temps. Il s’agira ici de décrire ces mesures ainsi que la longue série d’observations réalisées au Col de Porte et de présenter des exemples de l’utilisation de ces données par les prévisionnistes et les chercheurs 20190308_AtelierNeige_1

Systèmes automatiques pour le suivi temporel de la neige de surface (RLS, Autosolalb, multiband...) par L. Arnaud (IGE)

Les systèmes automatiques : Autosolalb /Multiband (mesure de l’albédo spectral) et Rugged LaserScan (mesures spatialisée de la hauteur de neige) sont développés à l’IGE depuis plusieurs années. Les descriptions techniques de ces systèmes seront suivies de la présentation de séries temporelles autour de quelques exemples d’utilisation sur différents terrains polaires et alpins (en collaboration avec le CEN). 20190308_AtelierNeige_2

Test de pénétration du cône (e.g. SMP) par P. Hagenmuller (CEN- Météo France)

Le test de pénétration du cône consiste à mesurer la force nécessaire à l’enfoncement vertical d’une perche à embout conique dans la neige. Il est couramment utilisé pour caractériser l’hétérogénéité verticale du manteau neigeux. Les pénétromètres électroniques tels que le SnowMicroPenetrometer permettent aujourd’hui de mesurer, à haute résolution verticale, la résistance de la neige dont les fluctuations contiennent des informations sur sa microstructure. Il s’agira ici de présenter ces techniques et leurs limites. 20190308_AtelierNeige_3

Les variables d’état des modèles de neige par M. Lafaysse et M. Dumont (CEN,CNRM, Météo France - CNRS)

Dans cette présentation, nous listerons les variables d’état utilisées pour caractériser les différentes de couches de neige dans différents modèles de manteau neigeux avec un focus sur le modèle SURFEX/ISBA-Crocus utilisé en support à la prévision opérationnelle du risque d’avalanches sur les massifs français. Nous décrirons les difficultés d’évaluation de l’évolution de la stratigraphie simulée de ces différentes variables, la majorité des évaluations disponibles aujourd’hui portant plutôt sur des diagnostics intégrés ou sur des propriétés de surface. Nous décrirons également les contraintes de modélisation numérique à prendre en compte avant d’envisager des évolutions de ces variables prognostiques. 20190308_AtelierNeige_4

IceCube, WISe : deux instruments de terrain pour la caractérisation de la neige par N. Zuanon (Photonics Sensor)

Grâce à des collaborations avec le CEN et l’IGE, A2 Photonic Sensors propose plusieurs instruments destinés à caractériser l’état de la neige : IceCube pour la mesure de la surface spécifique du manteau neigeux, WISe pour la teneur en eau liquide. Ces outils permettent de réaliser sur le terrain des mesures fiables, rapides et précises et sont aujourd’hui diffusés dans le monde entier. 20190308_AtelierNeige_5

Mesure des orientations cristallographiques dans la neige par M. Montagnat (IGE)

La méthode classique des lames minces de glace a été adaptée à des échantillons de neige imprégnés par l’équipe de M. Schneebeli (Riche et al. 2012). L’utilisation d’un analyseur automatique des textures de glace nous a permis de proposer les premières mesures statistiques d’orientations des cristaux de neige dans différents échantillons naturels (Alpes, Groenland, Antarctique), et leur évolution sous différentes conditions (Riche et al. 2013, Calonne et al. 2017, Montagnat et al. in prep). Cette méthode permet aussi de distinguer les cristaux et leurs relations d’orientations à l’intérieur des grains. 20190308_AtelierNeige_6

TomoCold : Tomographie par rayons X en chambre froide par P. Hagenmuller (CEN,CNRM, Météo France - CNRS)

Inauguration du tomographe en chambre froide. 20190308_AtelierNeige_7