Faits marquants

Crédit bandeau : ktsdesign/Shutterstock

Une nouvelle approche théorique pour traiter l’excitation collisionnelle de molécules réactives

Publié le 19 janvier 2018

Une équipe de recherche du laboratoire ondes et milieux complexes (LOMC) en collaboration avec un chercheur de l’Institut de planétologie et d’astrophysique de Grenoble (IPAG/OSUG, CNRS/UGA) vient de mettre au point une méthode théorique permettant d’étudier l’excitation collisionnelle de molécules interstellaires hautement réactives. Cette méthode se base sur un traitement statistique de la collision moléculaire et permet d’obtenir des résultats très précis avec des temps de calcul drastiquement (...)

Lire la suite

Voeux 2018

Publié le 22 décembre 2017

L’Observatoire vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et vous présente ses meilleurs vœux pour 2018 !

Découvrez également les vœux de nos unités :

Lire la suite

L’exoplanète qui ne tournait pas rond

Publié le 19 décembre 2017

Dans l’imaginaire collectif, les planètes d’un système solaire tournent en rond autour de leur étoile, dans un même plan qui est aussi le plan équatorial de l’étoile. Cette dernière tourne également sur elle-même et les axes de rotation de l’étoile et des orbites planétaires sont alignés, donnant l’impression d’un système bien ordonné. Mais la nature est capricieuse, comme vient de le constater une équipe internationale composée de trois scientifiques français et menée par des chercheurs de l’Université de (...)

Lire la suite

Métropoles asiatiques : les rivières en danger

Publié le 15 décembre 2017

Ho Chi Minh Ville fait partie de ces grandes mégalopoles asiatiques au développement exponentiel. Sa croissance impacte directement la rivière Saïgon qui la traverse. Elle est la deuxième ville la plus dynamique au monde selon le Forum économique mondial. Ho Chi Minh Ville, plus de 8,3 millions d’habitants selon un recensement de 2016, connaît un rythme effréné de développement : 16 km2 de son territoire de près de 2 000 km2 sont urbanisés chaque année alors que sa population augmente de 3 % par an. (...)

Lire la suite

Risques sanitaires liés à la pollution aux métaux lourds en Amazonie équatorienne et impact potentiel des activités pétrolières

Publié le 13 décembre 2017

En Équateur, le développement des activités pétrolières et la déforestation associée, notamment dans la région nord amazonienne, entrainent des effets délétères sur les écosystèmes mais aussi sur la santé des populations, en raison surtout des conditions de vie, souvent précaires, propres à l’Amazonie. Les populations sont donc exposées par inhalation, ingestion et contact dermique à un cocktail de polluants dont des métaux lourds. Des chercheurs du laboratoire Géosciences environnement Toulouse (GET/OMP, UPS (...)

Lire la suite

Talents CNRS 2017 : Samuel Morin reçoit la médaille de bronze 2017 du CNRS

Publié le 8 décembre 2017

Le CNRS distingue chaque année au niveau national des chercheurs, ingénieurs et techniciens travaillant au sein de laboratoires des délégations régionales du CNRS. En 2017, le CNRS a honoré 7 lauréats pour la délégation Alpes : 2 Médailles d’argent, 3 Médailles de bronze et 2 Médailles de cristal. Vendredi 1er décembre 2017, les directeurs des instituts du CNRS ont remis les médailles lors d’une cérémonie qui s’est tenue au Musée de Grenoble. À cette occasion Danièle Hauser, directrice adjointe (...)

Lire la suite

Quand les océans chuchotent aux aquifères

Publié le 27 novembre 2017

Une étude réalisée par des chercheurs issus de l’Observatoire royal de Belgique, du laboratoire Géosciences Rennes (OSUR, CNRS / Université Rennes 1), de l’Institut des sciences de la Terre (ISTerre/OSUG, CNRS / UGA / IRD / IFSTTAR / USMB) et de l’Institut fédéral allemand des géosciences (Allemagne) montre le fort potentiel des méthodes de bruit sismique pour ausculter en continu les stocks d’eau dans les milieux souterrains à partir d’observations de surface. L’étude s’appuie sur un jeu de données (...)

Lire la suite

Projet EAIIST : une première traversée en Antarctique de l’Est

Publié le 24 novembre 2017

Zoom sur le projet East Antarctic International Ice Sheet Traverse (EAIIST) dont l’objectif est de collecter des données inédites pour modéliser l’évolution de la masse de l’Antarctique de l’Est, région encore peu explorée, et les conséquences qu’elle pourrait avoir sur l’élévation du niveau des océans.
Des sismographes en Antarctique, pour quoi faire ? C’est l’une des plus grandes inconnues du changement climatique : comment le continent antarctique va-t-il réagir dans les prochaines décennies au (...)

Lire la suite

De la glace de plus de 1,5 million d’années localisée en Antarctique de l’Est près de la station Concordia

Publié le 17 novembre 2017

Les forages profonds dans les calottes polaires permettent de reconstruire les variations climatiques et environnementales passées et ainsi de mieux comprendre le fonctionnement du système climatique. L’enregistrement glaciaire continu le plus vieux foré jusqu’à présent couvre les 800 000 dernières années, un record que les scientifiques aimeraient bien battre afin de pouvoir couvrir une transition climatique majeure survenue il y a environ un million d’années. Or, une équipe internationale (...)

Lire la suite
0 | ... | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | ... | 230