Faits marquants

Crédit bandeau : ktsdesign/Shutterstock

HARMONI ouvre la voie pour l’exploitation scientifique de l’ELT

Publié le 7 janvier 2019

Des laboratoires français , incluant l’IPAG/ OSUG (CNRS, UGA), viennent de franchir une étape majeure pour HARMONI, le spectro-imageur à très haute résolution de l’Extremely Large Telescope. Avec un miroir primaire de 39m de diamètre, l’ELT est le plus grand télescope optique jamais construit par l’Observatoire Européen Austral (ESO), l’agence européenne pour l’astronomie au sol. Les performances exceptionnelles d’HARMONI permettront aux astronomes de répondre à des questions fondamentales, depuis la (...)

Lire la suite

CNAP | Concours 2019

Publié le 17 décembre 2018

Les Concours CNAP 2019 sont ouverts dans chacune des trois sections :

  • Astronomie-Astrophysique (4 postes d’astronomes-adjoints et 2 postes d’astronomes),
  • Terre Interne (2 postes de physiciens adjoints),
  • Surfaces Continentales Océan Atmosphère(1 postes de physicien adjoint et 1 poste de physicien).
Lire la suite

Les glaciers d’Asie en perte de vitesse

Publié le 14 décembre 2018

Les glaciers qui recouvrent les montagnes les plus élevées du monde alimentent les fleuves d’Asie, ressources en eau pour plusieurs centaines de millions de personnes. Alors que la planète se réchauffe, il est important de comprendre comment ces glaciers répondent aux changements climatiques, pour mieux anticiper leur contribution future aux ressources en eau. Trente années d’images satellitaires apportent un nouvel éclairage sur l’évolution de ces glaciers. Une équipe internationale, comprenant des (...)

Lire la suite

NAOMI voit sa première Lumière

Publié le 13 décembre 2018

Le système NAOMI (New Adaptive Optics Module for Interferometry) a vu sa première lumière après avoir été installé sur chacun des quatre télescopes auxiliaires (ATs) du Very Large Telescope Interférometer (VLTI) de l’Observatoire Européen Austral (ESO) situé sur la montagne Paranal au Chili dans le désert d’Atacama. Le projet NAOMI a été mené par l’ESO en partenariat avec le CNRS représentant l’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble (IPAG/OSUG).
Le VLTI est le mode interférométrique du Very (...)

Lire la suite

La protection de la couche d’ozone, une source d’inspiration pour la défense du climat

Publié le 11 décembre 2018

Le succès du sauvetage de la couche d’ozone dans les années 1990 constitue un exemple à suivre pour la lutte contre le changement climatique.
Article rédigé par Patricia Martinerie (CNRS), Gaëlle Uzu (IRD) et Nicolas Gratiot (IRD), chercheurs à l’IGE / OSUG (CNRS, IRD, Grenoble INP, UGA), publié initialement par The Conversation.
On les connaît moins bien que les rapports du GIEC – qui synthétisent depuis les années 1990 les connaissances sur l’état du climat – mais ils ont eu une importance cruciale (...)

Lire la suite

Lancement de l’infrastructure européenne EPOS : une opportunité pour le site grenoblois

Publié le 29 novembre 2018

Le 7 novembre 2018 a été officiellement lancée l’infrastructure européenne European Plate Observing System (EPOS), qui a pour but de mutualiser et décloisonner tous types de données et de services concernant l’étude de la planète Terre. L’Observatoire des Sciences de l’Univers de Grenoble (OSUG) et l’institut des Sciences de la Terre (ISTerre/OSUG, UGA/CNRS/USMB/IRD/IFSTTAR) sont impliqués dans cette initiative, qui devrait notamment aider à mieux comprendre la dynamique de la terre, les mécanismes à (...)

Lire la suite

Le talon d’Achille des glaciers noirs d’Asie

Publié le 22 novembre 2018

Pourquoi les glaciers d’Asie fondent-ils moins vite que les autres ? Les glaciologues s’emploient à le comprendre et s’intéressent notamment aux nombreux « glaciers noirs » de la région, couverts de débris morainiques. Ils révèlent certaines de leurs spécificités et de leurs vulnérabilités.
Les glaciers noirs asiatiques défient la fonte des glaces. Ces géants de l’Himalaya fondent en effet à un rythme sensiblement moins rapide que la moyenne mondiale. « Pourtant, certaines zones de leur surface fondent (...)

Lire la suite

Les calottes groenlandaise et antarctique sous un climat 1,5 °C plus chaud que l’actuel

Publié le 19 novembre 2018

Que deviendraient les calottes polaires dans un monde plus chaud de 1,5 °C, si l’atténuation du changement climatique récemment mise en relief par le GIEC était atteinte (COP21, accord de Paris) ? Un examen de l’état des connaissances par une équipe internationale comprenant des chercheurs de l’Institut des géosciences de l’environnement (IGE/OSUG, CNRS / IRD / UGA / Grenoble INP) suggère que les prévisions actuelles sur ce sujet sont incertaines en raison de la compréhension limitée des changements de (...)

Lire la suite
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 200