Faits marquants

Crédit bandeau : ktsdesign/Shutterstock

De nouveaux modèles glaciologiques prévoient une moindre élévation du niveau de la mer d’ici 2100

Publié le 8 février 2019

Les prévisions de la contribution de l’Antarctique à l’élévation du niveau de la mer au cours du siècle vont de zéro à plus d’un mètre. Les valeurs les plus élevées sont basées sur une hypothèse controversée d’effondrement des falaises de glace dans l’océan (MICI, pour marine ice-cliff instability). Dans cette étude impliquant l’Institut des géosciences de l’environnement / OSUG (IGE - Université Grenoble Alpes/CNRS/IRD), les incertitudes de la modélisation sont quantifiées ; dans les scénarios climatiques les (...)

Lire la suite

L’histoire du volcanisme stratosphérique des 2600 dernières années, revue par les isotopes du sulfate

Publié le 6 février 2019

Dans les archives glaciaires, les éruptions volcaniques passées sont associées à des pics de concentration de sulfate. Pour estimer la contribution volcanique aux variations climatiques passées, il est nécessaire de pouvoir distinguer, dans ces enregistrements, les éruptions stratosphériques, à fort impact climatique, des éruptions troposphériques, d’impact faible et local. L’étude des isotopes du sulfate (soufre et oxygène), nous permet de faire cette distinction et d’établir un inventaire des éruptions (...)

Lire la suite

Tracer les nanoparticules de dioxyde de titane dans l’environnement

Publié le 23 janvier 2019

L’abondance de nanoparticules de dioxyde de titane dans l’environnement provenant des activités humaines pourrait constituer un problème environnemental potentiel. Pour identifier et distinguer les nanoparticules de dioxyde de titane de sources naturelles et d’origine anthropique, des techniques synchrotron ont été utilisées pour caractériser les nanoparticules dans des boues de station d’épuration et dans un sol agricole.
Les nanoparticules de dioxyde de titane sont l’un des nanomatériaux les plus (...)

Lire la suite

Des écosystèmes de haute montagne précieux pour le bien-être national

Publié le 22 janvier 2019

L’évaluation nationale des écosystèmes de haute montagne, des Alpes, des Pyrénées et de la Corse, souligne leur haute qualité écologique et leur biodiversité. Les écosystèmes de haute montagne ont une très forte valeur patrimoniale et fournissent de nombreux bénéfices aux habitants des régions de montagne comme à toute la société. Cependant, des menaces importantes pèsent par exemple sur leurs milieux humides ou les écosystèmes nivaux. Ils sont par ailleurs vulnérables aux effets du changement climatique. (...)

Lire la suite

HARMONI ouvre la voie pour l’exploitation scientifique de l’ELT

Publié le 7 janvier 2019

Des laboratoires français , incluant l’IPAG/ OSUG (CNRS, UGA), viennent de franchir une étape majeure pour HARMONI, le spectro-imageur à très haute résolution de l’Extremely Large Telescope. Avec un miroir primaire de 39m de diamètre, l’ELT est le plus grand télescope optique jamais construit par l’Observatoire Européen Austral (ESO), l’agence européenne pour l’astronomie au sol. Les performances exceptionnelles d’HARMONI permettront aux astronomes de répondre à des questions fondamentales, depuis la (...)

Lire la suite

Les glaciers d’Asie en perte de vitesse

Publié le 14 décembre 2018

Les glaciers qui recouvrent les montagnes les plus élevées du monde alimentent les fleuves d’Asie, ressources en eau pour plusieurs centaines de millions de personnes. Alors que la planète se réchauffe, il est important de comprendre comment ces glaciers répondent aux changements climatiques, pour mieux anticiper leur contribution future aux ressources en eau. Trente années d’images satellitaires apportent un nouvel éclairage sur l’évolution de ces glaciers. Une équipe internationale, comprenant des (...)

Lire la suite

NAOMI voit sa première Lumière

Publié le 13 décembre 2018

Le système NAOMI (New Adaptive Optics Module for Interferometry) a vu sa première lumière après avoir été installé sur chacun des quatre télescopes auxiliaires (ATs) du Very Large Telescope Interférometer (VLTI) de l’Observatoire Européen Austral (ESO) situé sur la montagne Paranal au Chili dans le désert d’Atacama. Le projet NAOMI a été mené par l’ESO en partenariat avec le CNRS représentant l’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble (IPAG/OSUG).
Le VLTI est le mode interférométrique du Very (...)

Lire la suite

La protection de la couche d’ozone, une source d’inspiration pour la défense du climat

Publié le 11 décembre 2018

Le succès du sauvetage de la couche d’ozone dans les années 1990 constitue un exemple à suivre pour la lutte contre le changement climatique.
Article rédigé par Patricia Martinerie (CNRS), Gaëlle Uzu (IRD) et Nicolas Gratiot (IRD), chercheurs à l’IGE / OSUG (CNRS, IRD, Grenoble INP, UGA), publié initialement par The Conversation.
On les connaît moins bien que les rapports du GIEC – qui synthétisent depuis les années 1990 les connaissances sur l’état du climat – mais ils ont eu une importance cruciale (...)

Lire la suite

Lancement de l’infrastructure européenne EPOS : une opportunité pour le site grenoblois

Publié le 29 novembre 2018

Le 7 novembre 2018 a été officiellement lancée l’infrastructure européenne European Plate Observing System (EPOS), qui a pour but de mutualiser et décloisonner tous types de données et de services concernant l’étude de la planète Terre. L’Observatoire des Sciences de l’Univers de Grenoble (OSUG) et l’institut des Sciences de la Terre (ISTerre/OSUG, UGA/CNRS/USMB/IRD/IFSTTAR) sont impliqués dans cette initiative, qui devrait notamment aider à mieux comprendre la dynamique de la terre, les mécanismes à (...)

Lire la suite
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 230